Details

Lire avec attention

Rapport MDT

LUTTE CONTRE LA SURPOPULATION CARCÉRALE : L’ONG, les Mêmes Droits pour Tous met à la disposition du Ministère de Justice et des Droits de l’Homme un rapport comme outil d’aide à la décision


 Après plusieurs sessions de renforcement de capacités des acteurs de la chaîne pénale à Conakry et Kankan sur les peines alternatives et les principes de la commission africaine des droits de l’homme sur dépénalisation des infraction mineures, l’ONG, les Mêmes Droits pour Tous a procédé ce vendredi, 17 Mai 2024 à la remise officielle du rapport final sanctionnant ces sessions de formation au Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme.

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la réalisation du 21 mars au 13 septembre 2023 par l’ONG, les Mêmes Droits pour Tous du projet « Recours aux peines alternatives et aux principes de la commission africaine des droits de l’homme et des peuples sur la dépénalisation des infractions mineures dans les procédures pénales grâce à un appui technique et financier d’Open Society Initiative for West Africa (OSIWA).
Le rapport final produit au terme de deux (2) ateliers de formation à l’intention de quatre-vingt (80) acteurs de la chaîne pénale dont des magistrats, avocats et officiers de police judiciaire comporte au total quinze (15) recommandations en vue d’une meilleure gestion de la population carcérale en République de Guinée.

Le dudit rapport qui est un véritable outil d’aide à la décision a été remis au Garde des Sceaux par le Directeur Exécutif de l’ONG, les Mêmes Droits pour Tous, Maître Foromo Frédéric Loua en présence de plusieurs membres du cabinet du département de la Justice et des Droits de l’Homme dont Madame la Secrétaire Générale.


A sa prise de parole à cette occasion, le Coordinateur National de l’ONG, les Mêmes Droits pour Tous (MDT) a d’abord fait l’état des lieux sur surpopulation carcérale au sein des maisons d’arrêt en République de Guinée.  Monsieur Adrien Tossa Montcho est ensuite revenu sur l’importance de ce rapport mis à la disposition du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme pour une bonne gestion de la population carcérale. Pour lui, la prise en compte des recommandations inscrites dans ce rapport pourra aider au désengorgement des prisons à travers le recours à des peines alternatives pour des infractions mineures. Il a enfin exhorté le département chargé de la Justice et des Droits de l’Homme à en faire bon usage pour une meilleure gestion de la population carcérale en Guinée.

En réponse, Le Garde des Sceaux a d’abord adressé ses vifs remerciements à l’ONG, les Mêmes Droits pour Tous pour ces efforts considérables dans le cadre de la promotion et de la protection des droits de l’homme en République de Guinée, avant rassuré ses hôtes de la prise en compte de cet important rapport comme un outil d’aide à la décision.    

A noter que ce rapport qui sanctionne deux (2) sessions de renforcement de capacités, est assorti d’importantes recommandations demeure un outil d’aide à la décision.